Vous avez créé votre entreprise et avez maintenant besoin de lui donner une image et de la faire connaître.

Pour créer votre logo, identité visuelle, charte graphique, site internet, vos flyers, prospectus, dépliants… vous êtes à la recherche d’un professionnel de la communication. Vous faites alors face à 2 possibilités : passer par une agence de communication ou bien faire appel à un graphiste indépendant, un « freelance ».

Pour avoir travaillé 3 ans en agence de communication à Bastia avant de devenir freelance en 2010, je peux vous parler de différences significatives que j’ai rencontrées :

1. Le graphiste indépendant coûte généralement moins cher qu’une agence

La raison principale est simple : un freelance n’a pas besoin de bureaux et paie moins de charges sociales, selon le statut choisi. La différence de tarif en résultant est bien souvent très conséquente : il n’est pas rare qu’une agence facture deux fois plus qu’un indépendant !

 

2. Le graphiste freelance travaille vite

Comme évoqué plus haut, l’indépendant a moins de charges qu’une agence de communication, ce qui fait qu’il a également besoin de moins de clients. Vous serez donc servis plus rapidement. Je me souviens, lorsque je travaillais en agence, d’un client qui attendait son logo depuis… 1 an ! En ce qui me concerne, la livraison d’un logo intervient en moyenne moins d’un mois après commande…

De plus, la réalité fait qu’un freelance prend généralement moins de congés qu’un salarié d’agence de communication, ce qui évite de prolonger votre attente.

 

3. Le graphiste freelance travaille bien

Seul maître à bord, il ne pourra pas faire rattraper son travail par un collègue ! De plus, la qualité du travail d’un graphiste indépendant est sa seule vraie carte de visite. Sa réputation est en jeu à chaque projet, avec chaque client. Pas le droit à l’erreur ! Il fera tout pour vous satisfaire.

 

4. Le graphiste indépendant est passionné

Ce n’est pas un métier que l’on choisit par hasard ou parce qu’on ne sait pas quoi faire d’autre. Et si l’on a travaillé en agence de communication, on se rend vite compte que l’on est bridé par des supérieurs qui n’ont pas forcément la même conception de la créativité.

Ma décision de devenir indépendante en 2010 a été en grande partie motivée par ce besoin que j’avais de pouvoir proposer à mes clients mes créations telles que je les envisageais, sans qu’elles aient à passer par le filtre frileux et conventionnel de quelques personnes mues par la crainte de ne pas plaire…

De plus, la motivation d’un graphiste indépendant sera toujours plus importante que celle d’un employé d’agence payé au lance-pierre qui ne fera que le minimum qu’on lui demande, sachant le manque de reconnaissance qui l’attend.

 

5. Le graphiste freelance est votre interlocuteur unique

Étant la seule personne s’occupant de votre projet, il en connaît tous les détails. Vous ne serez pas filtré par une secrétaire, ou vous n’aurez pas à réexpliquer 3 fois ce que vous souhaitez à un chef de projet qui débarque ou au graphiste remplaçant celle qui s’occupait de vous avant son congé maternité…

 

6. Le graphiste indépendant est flexible et mobile

Maître de son emploi du temps et le plus souvent sans bureau fixe, votre graphiste freelance sera plus à même de se déplacer pour vous rencontrer, sans avoir à organiser cela des semaines à l’avance avec sa direction…

 

7. Le graphiste freelance a souvent un réseau de professionnels indépendants

Même si la plupart des graphistes indépendants sont multi-tâches et savent gérer des projets multimédia, il y a beaucoup de métiers qui gravitent autour de son activité : photographie, développement web, montage vidéo… Il y a de fortes chances pour que votre entreprise ait un jour besoin de ces compétences, et votre graphiste indépendant peut vous mettre en relation avec des pros. Un gain de temps pour vous !

 

8. Le graphiste indépendant est plus appliqué

Comme nous l’avons vu précédemment, une agence de communication a besoin de beaucoup plus de clients qu’un graphiste indépendant pour se maintenir à flots, ce qui implique aussi d’avoir moins de temps à consacrer à chaque projet. Lorsque j’étais employée en agence, j’avais parfois l’impression de travailler à la chaîne : « Flora, tu as une heure pour faire ce logo ! ». Même si le travail dans l’urgence peut parfois donner de bons résultats, je préfère quand même prendre le temps de faire quelque chose de réfléchi, qui a du sens. Et seul le statut d’indépendant permet cela.

 

9. Le graphiste freelance est plus audacieux

Lorsque l’on travaille pour soi et que notre réputation est tellement importante dans notre carrière, on veut faire toujours mieux, innovant, différent, afin de ne pas se faire dépasser par les « nouveaux », qui débarquent toujours plus nombreux sur le marché des freelance. Cette compétition, saine, nous oblige à oser, à sortir de notre zone de confort. Donc si vous voulez de l’originalité, faites appel à un graphiste indépendant.

 

10. Un graphiste freelance se cache peut-être dans une agence

Si malgré ces 9 bonnes raisons, vous décidiez quand même de confier vos projets de communication à une agence, sachez qu’il se peut très bien que celle-ci sous-traite ses projets à un freelance ! Mais elle vous facturera sa commission au passage…

Si j’ai réussi à vous convaincre et que vous êtes prêt(e) à sauter le pas, contactez-moi !

Photo de haut de page : Bruce Mars
Merci de m'avoir lue ! Vous pouvez partager cet article à l'aide de ces boutons